Shirin Neshat, tourment iranien


par Mediapart

Histoire du présent, séparation homme-femme, rapports de soumission et de domination, luttes et censure : l'œuvre de Shirin Neshat met en scène des femmes, souvent voilées, parfois armées, objets et sujets de désir et d'interdit, de frustration. Contrastées et poétiques, ses photographies recouvertes de calligraphies farsi, hommage à la très riche littérature perse, et ses vidéos participent depuis les années 1990 au questionnement de la complexe identité de l'Iran, de son histoire, son rapport au religieux et à l'individu.

Déclarée « ennemie de la Révolution islamique » par le pouvoir théocratique qui redoute les libres-penseurs, Shirin Neshat, artiste exilée aux États-Unis, a été maintes fois primée et exposée hors de ses frontières natales : Maison européenne de la photographie, Tate Modern, Whitney Museum… Lion d'Or à la 48e Biennale de Venise en 1999 pour Turbulent, Lion d'argent, prix de la meilleure réalisation à la Mostra de Venise pour son film Women without men en 2009.

Full article : Mediapart